José Luis Campana

Campana

Compositeur franco-argentin, José Luis Campana apparaît dans le paysage contemporain comme l'un des plus solides représentants de sa génération. Sa production comporte des œuvres de musique de chambre, orchestre de chambre, orchestre symphonique, musiques mixtes, musique sur support numérique seul, ainsi que des œuvres acoustiques et électroacoustiques destinées à la formation d'instrumentistes.

Sa période d'étudiant en Argentine se partage entre la musique et la psychologie. Titulaire d'une bourse d'études du gouvernement français, il complète sa formation de compositeur auprès d'Ivo Malec, de Betsy Jolas, de Pierre Schaeffer et de Guy Reibel. Parallèlement, il suit plusieurs stages à l'Ircam et au GRM de Paris et assiste à des master classes de Pierre Boulez, Brian Ferneyhough, Franco Donatoni, Klaus Huber, Henri Dutilleux, Karlheinz Stockhausen, André Boucourechliev, Jonathan Harvey et Iannis Xenakis.

En 1993 il fonde avec Gérard Charbonneau l'Arcema, associant des solistes de l'Orchestre de Paris, de l'Orchestre Philharmonique de Radio France et de l'Ensemble intercontemporain, ainsi que des professeurs et des étudiants du CNSM de Paris et Lyon.

José Luis Campana donne régulièrement des master classes sur sa musique, organise des séminaires de composition et participe à des « tables rondes » dans diverses manifestations internationales.

Il a reçu de nombreux prix internationaux de composition musicale et de nombreuses commandes d’institutions et de personnalités reconnues, et ses œuvres ont été créées ou jouées dans des prestigieux festivals internationaux de musique contemporaine à travers le monde.


Jean-François Charles

CharlesJean-François Charles (www.jeanfrancoischarles.fr) crée là où musique et technologie se rencontrent. De son travail avec la poète Ruth Lepson et le flûtiste Mario Caroli (Live Saturation, 2009) à la bande son collaborative de 52 minutes pour le film de Dziga Vertov La Onzième Année (The Eleventh Year, avec Nicolas Sidoroff et quatre autres musiciens, 2015), jusqu'à son travail de chimie musicale avec le souffleur de verre Benj Revis (Aqua ignis, 2018), il excelle en fusionnant diverses personnalités sonores acoustiques et électroniques.

Jean-François Charles a étudié à l’INSA (institut national des sciences appliquées) de Lyon, au conservatoire de Strasbourg et à l’université de Harvard. Comme clarinettiste, il a joué pour Karlheinz Stockhausen dans la création et l’enregistrement de Rechter Augenbrauentanz en 2003 (Stockhausen-Verlag CD #59).

Son récent album Electroclarinet a été primé aux Global Music Awards dans les catégories Album Classique Contemporain et Composition/Compositeur. L'album met en avant chacune des six clarinettes avec live electronics, de la petite clarinette en Mi bémol au cor de basset favori de Mozart, en passant par l'exubérante clarinette contrebasse (voir www.electroclarinet.com).

Ses concerts récents incluent une participation avec le groupe Wombat au festival Moxsonic (Warrensburg, Missouri, mars 2019) et l’opéra en un acte Grant Wood in Paris créé en avril 2019 par le Cedar Rapids Opera Theatre.


Hongshuo Fan

FanHongshuo Fan est un artiste sonore et compositeur multimédia chinois. Il prépare actuellement son doctorat au centre de recherche NOVARS (Université de Manchester). Il est dimplômé du Département de Musique Electronique au Conservatoire de Sichuan, où il était membre du Sichuan Key Laboratory of Digital Media Arts.

Ses recherches et intérêts créatives incluent l'Art des nouveaux médias, l'art interactif et le design multimédia. Les oeuvres de Hongshuo ont été sélectionnées pour être jouées en Chine, aux Etats-Unis, en Pologne, aux Pays-Bas, en Suède, en Corée et bien d'autres évènements internationaux.

Il est lauréat du 2015 Shanghai International Electronic Music Week "Best Works Award" et du 2016 ICMA (International Computer Music Association) prix régional d'Asie-Océanie.

 


Alireza Farhang

Farhang

Le compositeur franco-iranien Alireza Farhang entame ses premières leçons de musique aux côtés de son père ingénieur. Il poursuit des études de piano auprès d'Emmanuel Melikaslanian et Raphaël Minaskanian et étudie la composition à l’université de Téhéran avec Alireza Machayekhi. Suite à ses études, il enseigne à l’université de Téhéran et fonde sa propre école de musique.

En 2002 il rend à Paris afin d’approfondir ses études auprès de Michel Merlet à l'École normale de musique de Paris. Bénéficiant de la Bourse Albert Roussel, il obtient ses diplômes supérieurs en composition et en orchestration. Il suit le cursus de composition auprès d'Ivan Fedele au CNR de Strasbourg. Alireza a également l’occasion de travailler avec Toshio Hosokawa, Michael Jarrell, Hans Peter Kyburz, Brice Pauset, Yan Maresz, Tristan Murail, Olga Neuwirth, Kaija Saariaho et Gérard Pesson. Il suit le cursus de composition et d'informatique musicale de l’IRCAM dans le cadre du programme européen ECMCT (European Course for Music Composition and Technologies) en partenariat avec la Technische Universität, l'Universität der Künst et la Hochshule für Musik Hanns Eisler à Berlin.

Sa double formation en musique occidentale et perse l'amène à s'interroger sur les perspectives qu'il souhaite repenser et affiner.

Cofondateur de l'Association des compositeurs iraniens de la musique contemporaine (ACIMC), sa musique est notamment jouée aux nombreux pays par Ensemble Alternance, Kronos Quartet, Ensemble Court-circuit, Ensemble HANATSU Miroir, Ensemble Contrechamps, Divertimento Ensemble, Arditti String Quartet...


Przemysław Scheller

Scheller

Compositeur et musicien de didgeridoo, Przemysław Scheller joue des instruments ethniques du monde entier, dont il est un collectionneur. Les médias électroniques, en particulier la musique mixte, jouent un rôle important dans sa créativité. Il essaie également de combiner différents domaines de l'art, allant jusqu'au multimédia, à la musique interactive et aux installations sonores.

Il a commencé à composer à l'âge de 18 ans sous la direction de la compositrice ukrainienne Uliana Biłan. Diplômé de l'Académie de musique à Katowice dans la classe de Aleksandra Lasonia et du CNSMD de Lyon dans la classe de Philippe Hurel, il obtient en 2018 le titre de docteur en art dans les deux universités sous la supervision de Jarosław Mamczarski (AM à Katowice) et de Michele Tadini (CNSMD Lyon).

Lauréat de nombreux concours de composition en Pologne et à l'étranger, il a également reçu deux fois le prix du ministre de la Culture et du Patrimoine national pour ses réalisations artistiques exceptionnelles. En 2010, il a reçu une bourse pour des ateliers internationaux à Tempo Reale (Florence). Il est lauréat de la bourse d'études Ensemble MusikFabrik Köln (Allemagne).

Il reçoit régulièrement des commandes de composition et ses œuvres sont interprétées lors des plus importants festivals de musique nouvelle, lors de concerts en Pologne et à l'étranger.

Il est assistant au département des nouveaux médias de la faculté des arts de l'université de Silésie à Katowice. Il est également directeur artistique du Silesian Composers 'Tribune, dont la première édition sous sa direction a eu lieu en 2017.


Isabel Urrutia Rasines

Urrutia

Isabel Urrutia a étudié la composition, le piano et la pédagogie musicale aux conservatoires de Bilbao et de Madrid. Ensuite elle a approfondi ses études auprès de Francisco Escudero et José Luis Campana, parmi d'autres.

Elle a enseigné au Centre d'Etudes Musicales “Juan Antxieta”, Bilbao, puis au Conservatoire de musique de Bilbao. Actuellement elle donne des cours à “Musikene” - Ecole Supérieure de Musique du Pays Basque Espagnol, où elle enseigne l'harmonie, le contrepoint et les techniques de composition.

Elle a donné des conférences et des master classes sur sa musique dans divers universités et conservatoires en Europe et en Amérique. Ses oeuvres ont été jouées dans des salles de concert et des festivals en Europe, en Amérique et en Asie.

En 2007 Isabel a gagné le concours de composition organisé par l'association des orchestres symphoniques d'Espagne, avec sa pièce "Gerok". La partition a été interprétée par des orchestres espagnols importants. En 2010 sa pièce “Sei” a été sélectionnée pour représenter l'Esagne dans la Tribune Internationale des Compositeurs de l'UNESCO, et en 2012 elle a reçu le premier prix du concours international “Grazyna Bacewicz”.

Différents institutions et ensembles ont commandé ses oeuvres. Plusieurs de ses oeuvres ont été créées par des solistes et ensembles internationaux.


Krzysztof Wołek

WolekKrzysztof Wolek (né en 1976, Bytom, Pologne) est un compositeur, improvisateur at créateur d'installations artistiques. Il travaille actuellement en tant que professeur associé de composition musicale et directeur d'études de composition numérique à l'Université de Louisville.

Il a reçu des commandes du Festival d'Automne de Varsovie, de la Fondation Siemens, de SCI/ASCAP parmi d'autres, ainsi que des prix et bourses de l'Université de Chicago, de l'Université de Louisville, de la Foundation for Contemporary Arts, du Kentucky Arts Council et du Ministère de la culture et du patrimoine national de Pologne.

Krzysztof est un ardent défenseur de la musique contemporaine, de la musique électroacoustique et des compositions multimédia. Il participe au jury du Prix Grawemeyer pour  la composition musicale et est membre du comité de programmation du Festival d'Automne de Varsovie. Ses oeuvres ont reçu de nombreux prix dont le Prix de Variations Mobiles du Concours International de Musique et d'Art Sonore Electroacoustiques, Bourges, 2007.

L'oeuvre de Krzysztof présente un large spectre musical, allant d'oeuvres purement acoustiques, improvisées et électroniques à diverses formes de collaborations mulltidisciplinaires. Il a été présenté à de nombreux festivals de musique et d'art contemporaine en Europe, en Amérique du Nord et en Asie.


Artur Zagajewski  

Zagajewski

Compositeur et théoricien de musique, Artur Zagajewski a été diplômé avec mentions de ses études de théorie musicale sous la direction de Ryszard Daniel Golianek et de composition dans la classe de Bronislaw Kazimierz Przybylski à l'Académie de Musique de Lodz. Il a étudié la musique électronique avec Krzysztof Knittel. En 2012, il a défendu sa thèse en composition, rédigé sous la direction de Zygmunt Krauze.

Il a été lauréat de plusieurs concours internationaux de composition. Ses oeuvres ont été jouées à des nombreux festivals tels que l'Automne de Varsovie, Musica Polonica Nova, le Festival des Premières, Loop Festival, Internationaal Kamermuziekfestival, l'International Ankara Music Festival, Lodz Nacht à Stuttgart, etc. Il a collaboré avec le violoncelliste Dominik Polonski, le choréographe Paulina Wycichowska, l'artiste de performance Zorka Wollny, l'artiste vivéo Michał Brzezinski ainsi qu'avec les groupes Bang on a Can All-Stars, Kwartludium, Arte dei Suonatori et le Polish Cello Quartet.

Zagajewski mène des recherches sur la musique rock, le présentant dans des conférences et publications. Dans le cadre de son travail de vulgarisation, il donne des conférences et workshops aux jeunes sur la musique des 20e et 21e sciècles. Il a été membre de jury lors de festivals tels que le mYear Festival of Musical Imagination (Académie de musique de Wroclaw). Il est professeur associé à l'Académie de musique de Lodz et enseigne des matières théoriques à l'école de musique S. Moniuszko à Lodz. Il est également membre de l'Union des Compositeurs Polonais et du Comité de Programmation du Festival International de Musique Contemporaine d'Automne de Varsovie.