Rémi Dury (Karlax)

Remi Dury a étudié au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Pierre Schaeffer et Guy Reibel. En 1990, Il co-fonde, avec Serge de Laubier, les studios Puce-Muse qu’il quittera 15 années plus tard  pour fonder l'association ARTACTIL où il conçoit le Tubx. En 2003, il crée avec Bernard Garabédian, les B.A.Ziques, instrumentarium électronique conçu pour la pratique collective de la musique électroacoustique. Il compose et interprète pour la Cie de théâtre Nadia Xerri-L, la Cie de danse Spideka et le trio de batteurs de Frédéric Firmin. En 2004 il crée la société DA FACT. Le Karlax est lancé sur le marché en 2011 et reçoit le Grand Prix de l'Innovation de la ville de Paris.

Jean Lochard (Karlax)

Jean Lochard est Réalisateur en Informatique Musicale chargé de l’enseignement à l’Ircam depuis 2001. Il enseigne l’acoustique, les techniques pour l’analyse-synthèse et le temps réel aux jeunes compositeurs du Cursus de Composition et d’informatique musicale du département Pédagogie & Actions Culturelles. Il réalise également les Ircamax, plugin pour Ableton Live et Najo Max Interface, une interface facilitant l’utilisation du logiciel Max. Il poursuit par ailleurs son travail de musicien électronique : remix d’Emilie Simon, ciné-concerts, spectacles avec la compagnie Suonare e Cantare, création d’applications pour le Karlax, réalisations informatiques pour Avril, Pierre Estève, Jean Michel Jarre, Jackson and his Computer Band, Camille…

Tom Mays (Karlax)

Originaire de la Californie, il s'est installé en France il y a plus de 20 ans, il participe à la création du CNCM Césaré, passe plusieurs années à l’IRCAM comme réalisateur en production, compose, joue des instruments électroniques, développe des programmes temps-réels, improvise. Il est professeur de Création et Interprétation Electroacoustique au Conservatoire et Académie de Strasbourg et professeur associé dans la classe de Nouvelles Technologies appliquées à la composition et de l’Informatique Musicale pour la Formation Son au CNSDM de Paris. Il s’intéresse surtout aux contrôles gestuels de l’informatique temps réel, dans la musique écrite et improvisée, ainsi que dans les relations entre la musique et l’image.

Z’EV (percussions électroniques)

Stefan Joel Weisser né le 8 Février, 1951 a commencé à utiliser Z'EV comme son nom «marque» depuis 1978. Z'EV est un poète, percussionniste et sound-artist américain. Après avoir étudié différentes traditions musicales du monde à CalArts, sous l'influence de DADA, le futurisme, et Fluxus, il a commencé à produire Poésies visuels et sonores avec des expositions. Il a commencé à créer son propre son de percussion à partir de matériaux industriels. Il est considéré comme le pionnier de la musique industrielle. Son travail avec le texte et le son a été influencée par la Kabbale, ainsi que par la musique et la culture afro-caribéenne et indonésien.

 


Opus Centrum Ensemble

Serge Bertocchi (Saxophone)

Saxophoniste soliste, chambriste ou improvisateur. Né à Albertville (Savoie), Serge Bertocchi est lauréat du CNSMDP (1° prix à l'unanimité saxophone et Musique de chambre), et de 6 concours Internationaux de saxophone et Musique de Chambre. Il est président fondateur de l'Association des saxophonistes français (A.Sax.) et professeur à Amiens. Il se spécialise actuellement dans les instruments extrêmes, rares ou oubliés (tubax, soprillo, C-melody, mezzo-soprano) ; il est le seul musicien européen qui possède et joue les 11 saxophones existant à ce jour. Il a fondé parmi d'autres le quatuor XASAX, le duo Thuillier/Bertocchi (sax et tuba), le Trio de Barytons (F. Corneloup, D. Lazro).

Johann Nardeau (Trompette)

Jeune trompettiste franco-islandais, Johann Nardeau est diplomé des Conservatoires de Reykjavik, de Rueil-Malmaison et de Paris. Il fait partie de divers ensembles, l'Orchestre des Lauréats du Conservatoire (OLC), l'ensemble contemporain REGARDS et la metal-fanfare Cu+2. Avec des camarades du Conservatoire il crée en 2010 le Quintette du Printemps, primé au concours de musique de chambre de Blois – Musique au Centre (2012). Johann est lauréat des concours internationaux de Budapest (2009) et Moscou (2011). Il expérimente également la trompette avec sons électroniques, que ce soit dans "Mettalics" ou dans le cadre de son projet de master au Conservatoire de Paris.

Clara Novakova (Flûte)

Clara Novakova est née à Brno en République Tchèque. Elle a étudié la flûte en Italie (Riva del Garda), à la Hochschule für Musik de Stuttgart en Allemagne et au Conservatoire National Supérieur de Paris dans la classe de Michel Debost. Jusqu’en 2006 elle était flûte-solo à l’Ensemble Orchestral de Paris. Lauréate de plusieurs Prix Internationaux (Concours de Ancona, de Palmi, de Stresa, Prix Rotary Club Stuttgart, Prix Pro Musicis...), elle collabore aussi avec de nombreux compositeurs et enregistre pour de nombreuses Radios et Télévisions, ainsi que pour diverses maisons discographiques. En 2013 elle a été nommée Professeur de Flute à la Soochow University de Suzhou, en Chine.

Robert Rudolf (Direction)

Compositeur né en 1963 à Bratislava (République Slovaque), a commencé ses études musicales au Conservatoire National de Bratislava. Avant de les approfondir à Paris, il les a poursuivi à l’Académie des Beaux Arts de sa ville natale. Pendant cette période, au milieu des années 80, il s’intéresse également à l’art plastique et à la collaboration avec des plasticiens. Ses interventions musicales, composées ou improvisées, qui accompagnés les vernissages de ses amis, étaient au départ orientées vers la musique instrumentale ou électronique (pour bande). Au fil du temps, le compositeur a participé à plusieurs projets en cherchant à adhérer au plus près à la démarche du plasticien tout en conservant son indépendance musicale et intellectuelle. A la fin de la décennie, il part pour Paris. Il étudie la composition avec Yoshihisha Taïra, la composition électroacoustique avec Michel Zbar, et il assiste également aux cours de François-Bernard Mâche à l’Université de Strasbourg. Une fois installé à Paris, il continue d’écrire et de réaliser les bandes sonores pour les installations en France et à l’étranger. A ces occasions il a mis en oeuvre une stratégie d’interactivité musicale qu’il place depuis au centre de ses créations.

 

Joystick Melody Makers

Jean Bonhoure, Kadi Diedhiou, Abel Larat. Pauline Meola. Aurélien Merlet