Ce concours à une double finalité :

Pour les compositeurs : Création et enregistrement de nouvelles pièces mixtes

D'une part, nous invitons les compositeurs à écrire de nouvelles pièces pour Sampo. Avec cette initiative, nous normalisons le dispositif électroacoustique afin de garantir la possibilité d'interpréter et de réinterpréter l'œuvre dans des lieux et situations différents. L'inscription de l'œuvre dans le répertoire de Sampo augmente la visibilité du compositeur auprès des interprètes. Sampo connaît en effet un succès croissant parmi les interprètes.

La résidence permet d'échanger et de nouer des liens avec d'autres résidents, compositeurs ou interprètes, dans un contexte stimulant.

Pour les interprètes : Travail avec le compositeur et enrichissement du répertoire

Le travail d'écriture est fait en étroite collaboration entre le compositeur lauréat et l'interprète. Le musicien disposera d'un Sampo chez lui, et en conséquence il peut vérifier la faisabilité de la pièce au fur et à mesure du processus de composition, même à distance, en restant en contact avec le compositeur.

Le résultat de ce travail collaboratif de plusieurs mois sera le concert des lauréats pendant les Journées Art & Science. Ce concert sera précédé d’une résidence permettant au compositeur et à l’interprète de perfectionner l’exécution de la pièce ensemble.

En outre, la standardisation de l’instrument électroacoustique permet aux musiciens, en plus de jouer les nouvelles compositions, de jouer le répertoire existant de la musique mixte dans tout lieu, ce qui élargit leurs répertoires personnels. Les interprètes sont invités à choisir eux-mêmes des pièces de répertoire qu’ils souhaitent jouer à côté des créations des compositeurs lauréats aux Journées Art & Science. Cette approche permet de rendre le concert à leur image.

La résidence contribue à la création d’une communauté d’utilisateurs, ce qui en retour favorise l’accroissement du répertoire disponible.